www.rugby-aveyron.net

 


 
 
Blason de l'AVEYRON
contact
 

 

MENU

FLAGNAC

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Mis à jour :dimanche 12 octobre 2008  Accueil   

les  spécialités typiques de l'Aveyron

L'Aligot ;L'Estofinado ;Les Tripoux ;Le Roquefort  ;Le Laguiole ;Le vin de Marcillac ;La Fouace

Bien d'autres.......

----------------------------

bullet

L'ALIGOT

L'aligot est une spécialité de l'Aubrac réalisée à base de pommes de terres et de tome fraîche. Chaque famille a sa propre recette jalousement gardée qui garantit de le faire filer à coup sûr. La tradition veut que l'on ne mange pas de pain ni boive de vin ou d'eau lorsque l'on mange l'aligot...

L'aligot est un mélange de purée de pomme de terre et de tome fraîche(fromage) qu'il faut travailler et retravailler pour obtenir la texture parfaite. C'est la grande spécialité du Nord-Aveyron. L'aligot ne tient pas seulement au ventre, il tient en sympathie. L'aligot qui fut autrefois un plat de subsistance est devenu un plat de fête.

   _________________

bullet

L'ESTOFINADO

Ce plat est constitué de morue de Norvège salée et séchée appelée stockfish, pomme de terre, huile de noix, œuf, persil.
Rebaptisé estofinado, c'est le plat de prédilection de la vallée du Lot et du Dourdou. De tout le Bassin de Decazeville, du Villefranchois et de la région de Capdenac

L'estofinado est un paradoxe culinaire, car l'Aveyron n'est pas vraiment producteur de morue.
Pour connaître l’origine de la recette, il faut remonter aux soldats rouergats de Louis XIV qui auraient introduits le stockfish en France après les guerres de Hollande.


Le stockfish est arrivé en Aveyron via les gabariers qui le remontaient sur le Lot depuis Bordeaux, (alors port de négoce de la morue) dans leurs barques à fond plat. Les bateliers le fixaient à l'arrière du bateau pendant une dizaine de jours. Ce qui permettait au poisson de se réhydrater.

Les bateaux accostaient au port de Bouquiès et les gabariers se restauraient à Linvinhac. C'est ainsi que l'estofinado est devenu le plat des mineurs de Decazeville.
Almont-les-Juines est aujourd'hui la capitale de l'estofinado .

bullet

les Tripoux

http://www.naucelloise.fr/

Au début du XX° siècle, ce plat traditionnel du Rouergue était confectionné dans les fermes le dimanche matin. On le dégustait avant le départ pour la messe.

La poche extérieure est composée d'une panse de veau garnie de fraises de veaux coupées et asaisonnées auxquels on ajoute du jambon. Le tout mijote plusieurs heures dans une sauce à base d'eau, vin blanc, carotte, concentré de tomate, épices, aromates... Certains y ajoutent des légumes et des pieds de veaux.


Des variantes existent selon les régions. A Laguiole par exemple, les tripous se nomment les "pétites". Elles se fabriquent suivant une recette de 1864 de Geneviève Bouldoire en utilisant les abats d'agneau.
Egalement connus les tripous de Saint- Chély-d'Aubrac (conserverie de l'Aubrac). La recette remonterait à 1870.

Mais les tripous les plus connus sont ceux de Naucelle. Ils doivent leur notoriété au chemin de fer. Et notamment à la construction de la voie ferrée Toulouse-Rodez qui " exporta " ce plat hors du Rouergue.
Ce plat devint très vite le plat des casses croûte du matin.

Le tripou a acquis ses lettres de noblesse grâce à Charles Savy qui obtint lors de la foire exposition nationale de Rodez en 1966 le premier grand prix national du meilleur tripous décerné par les membres de la tripière d’or de Normandie. Une sacrée référence !

L'origine de la recette des tripous de Charles Savy ? Elle viendrait d'une certaine Mme veuve Firmin Fraysse qui aurait travaillé à l'hôtel des Voyageurs à Naucelle, célèbre pour ses tripous.

les tripoux est une spécialité à base de tripes de veaux , appelée "trénels" dans le sud Aveyron ( Naucelle )

bullet

Le ROQUEFORT

http://www.roquefort-carles.com/

http://www.roquefort-papillon.com/

http://www.roquefort-societe.com/

Origine : on ne présente plus le Roquefort Papillon. Fabriqué en Aveyron (12), titulaire d'une AOC, c'est en effet aujourd'hui un des fromages les plus connus au monde.

Description : le Roquefort Papillon Noir doit sa renommée à sa pâte ferme creusée de petites cavités vert-bleu et à son goût dû, entre autres, à la qualité du lait des brebis et à l'oeuvre du désormais célèbre Penicillium roqueforti.

______________

bullet

Le VIN de MARCILLAC

http://www.domaine-laurens.com/

le vin de Marcillac est un vin rouge à base de cépages Mansois dans la région du vallon: Valady , Bruéjouls , Clairvaux , etc.....

_____________________

bullet

La FOUACE

Pour 2 kilos de fouace, il faut 1 kilo de farine, 25 g de levain par kilo, 300 g de beurre frais, huit œufs, 400 g de sucre, eau de fleur d'oranger, sel, un verre de lait

Mélanger le tout et pétrir pendant une demi-heure. La pâte, une fois travaillée doit libérer une bulle d'air.Envelopper la pâte dans un torchon et laisser reposer une nuit.

Le lendemain, donner à la pâte la forme d'une couronne.

Mettre au four et la sortir dès que la croûte apparaît craquelée et bien dorée. Battre un blanc œuf en neige, parfumer d'eau de fleur d'oranger et badigeonner la fouace à l'aide d'un pinceau.

__________________

bullet

Bien d'autres:

le fromage "Laguiole

          

 

 
Musées
Châteaux
Loisirs
Parcs animaliers
Savoir Faire
 
 
 
 

 

 
 

    Site réalisé par "Pascal MAZET"            Accueil         Mail